Le Pré Bourdeau – Tranche 1 - Chauconin-Neufmoutiers - Seine-et-Marne (77)

  • Commune : CHAUCONIN NEUFMONTIERS – 77
  • Nom : LE PRE BOURDEAU
  • Programme : 155 Logements (1ere tranche)
    • 68 terrains à bâtir,
    • 22 logts collectifs en accession,
    • 47 logts collectifs aidés
    • 18 maisons de ville en accession
  • Date d’achèvement : courant 2014
  • Aménageur : GEOTERRE – URBANISME CONTEMPORAIN
  • Maître d’œuvre : Terres et Toits (Architecte Urbaniste), Tournesol (Architecte paysagiste), Infra-Service (BET VRD)
  • Montant VRD : 2,7 €
  • CA : 11,1 €

Retour aux réalisations

  • pré-bourdeau chauconin neufmoutiers
  • pré-bourdeau chauconin neufmoutiers
  • pré-bourdeau chauconin neufmoutiers
  • pré-bourdeau chauconin neufmoutiers

Chauconin-Neufmontiers est situé à 3 Km de Meaux, à 20 Km de l’aéroport Roissy Charles-de-Gaulle et à 45 Km de Paris.

Cette réalisation veut répondre aux objectifs communaux d’apporter une réponse mesurée à la demande de logements, tout en évitant une urbanisation excessive, eu égard au caractère traditionnel et paysager que la Commune a su préserver tout en garantissant une certaine densité;

Les voies nouvelles du projet sont greffées sur le réseau existant et ouvrent des perspectives sur le paysage agricole par la création d’un vaste parc communal.

L’épanelage des constructions est en relation directe avec les tissus environnants comme avec les espaces publics réalisés.

Les bâtiments collectifs se positionnent en face des collectifs existants, à proximité de l’école (équipement principal du village qui sera agrandie à l’occasion du projet) pour dialoguer avec la place piétonne et ainsi créer le parvis de l’école.

En s’éloignant du centre, les gabarits sont de plus en plus réduits afin d’entretenir une relation privilégiée avec le paysage agricole environnant.

Les maisons de ville, de trames un peu plus denses, permettent de faire la transition et le lien entre les bâtiments collectifs et l’habitat individuel. Les constructions des lots libres sont accolées deux à deux pour structurer au mieux l’espace public.

Une gestion alternative des eaux pluviales est mise en œuvre afin:

  • de Respecter les écoulements naturels et Stocker l’eau à la source,
  • de Favoriser l’infiltration et Veiller à la prise en compte des épisodes pluvieux exceptionnels.

Ce système présente l’avantage d’annihiler les ruissellements et la vitesse de l’eau, de permettre une mise en scène de l‘eau à travers la composition du plan masse ; dès lors, il n’est plus question de créer des ouvrages spécialement dédiés à l’eau, mais bel et bien d’utiliser un autre ouvrage, un autre lieu, pour lui créer une seconde fonction : la fonction hydraulique.

Aenean Nullam massa consectetur justo felis ipsum dolor velit, venenatis, Curabitur