ZAC du Sentier de l’Eglise - Cheptainville - Essonne (91)

  • Commune : CHEPTAINVILLE – 91
  • Nom : ZAC DU SENTIER DE l’EGLISE
  • Programme : 155 Logements (1ere tranche)
    • 43 terrains à bâtir,
    • 5 maisons de ville en accession,
    • 10 logts collectifs aidés
    • Equipement communal
  • Date d’achèvement : courant 2003
  • Aménageur : GEOTERRE – LOTICIS
  • Maître d’œuvre : Didier Larue (Architecte Paysagiste), Geo-Infra(BET VRD)
  • Montant VRD : 1,1 M€
  • CA : 3 M €

Retour aux réalisations

  • cheptainville zac sentier de l'église
  • cheptainville zac sentier de l'église
  • cheptainville zac sentier de l'église
  • cheptainville zac sentier de l'église
  • cheptainville zac sentier de l'église
  • cheptainville zac sentier de l'église
  • cheptainville zac sentier de l'église
  • cheptainville zac sentier de l'église
  • cheptainville zac sentier de l'église
  • cheptainville zac sentier de l'église

Un Projet Communal

Accompagnée depuis le départ dans ses réflexions par les conseils du CAUE 91, la commune de CHEPTAINVILLE a su, en préalable à la révision de son POS de 1989 esquisser les premières orientations urbaines pour le secteur et se doter ainsi, très en amont, d’un réel projet de ville.
Ainsi la révision du POS a permis la mise en adéquation de la règle par rapport au projet
Municipal.
Les sociétés GEOTERRE et LOTICIS retenues comme Aménageur ont pu en étroite collaboration avec la commune et les services mener les études préalables à la création et à la réalisation de la ZAC du Sentier de l’Eglise.
C’est bien la commune qui est au commande du projet et qui, au titre de la convention
d’Aménagement, à confier la réalisation et le financement de l’opération à un aménageur privé.
C’est donc un véritable partenariat entre Public et Privé.

Une équipe pluridisciplinaire

En complément du soutien apporté par le CAUE les Aménageurs LOTICIS et GEOTERRE se sont entourés d’une équipe pluridisciplinaire de professionnels :

  • Agence Didier Larue, Urbaniste Paysagiste
  • Le Cabinet Collet, Geo-Infra, géomètre expert et BET VRD
  • Le Bureau d’Etude SIAM, pour l’Etude d’Impact
  • Le BET GRIF pour les aspects liés à la Loi sur l’eau

Traitement Alternatif des Eaux Pluviales

Le projet a été l’occasion pour l’aménageur de s’intéresser au traitement alternatif des eaux pluviales de l’opération :

  • Imposition de puisard de recueil individuel sur chaque lot.
  • Réalisation d’un réseau accompagné d’une noue d’infiltration…

L’ensemble de ces mesures vise à limiter au maximum le rejet des eaux dites « propres » afin de ne pas surcharger les réseaux et cours d’eau existants. Les eaux résiduelles se rejettent par l’intermédiaire d’un fossé engazonné dans le ru voisin sous la forme d’un débit de fuite minimum.

L’Urbanisation Participant aux Equipements Publics de la Commune

Suivant les principes même, propres à la ZAC, le projet, au titre des mesures compensatoires, a pu assumer les impacts de l’urbanisation et de l’arrivée des nouveaux habitants.
Ainsi le projet a pu financer dans le cadre des participations sans charge pour la commune :

  • La construction de deux nouvelles classes,
  • l’apport gratuit du foncier de l’emplacement réservé,
  • le financement des nouveaux parkings des écoles, et bien évidemment l’ensemble des travaux d’infrastructure et qualitatifs de la ZAC.

Une Commercialisation Innovante pour une Intégration Réussie

Les Aménageurs ont permis aux habitants de la commune, dans le cadre d’une démarche novatrice, d’avoir la primeur du lancement commercial de l’opération. Ainsi à l’occasion d’une invitation lancée conjointement par la Mairie et l’aménageur, le projet a pu être présenté aux habitants de la commune et de nombreux contacts ont ainsi pu être établis en amont débouchant dans la majorité des cas sur des ventes.
Dans le même esprit, et au moment de la livraison des lots aux futurs habitants, une rencontre conviviale a pu être organisée avec l’ensemble des nouveaux habitants, la municipalité et l’aménageur. Cette rencontre a notamment été l’occasion pour la commune de présenter l’ensemble des associations municipales et ainsi d’amorcer l’intégration des nouveaux habitants.

Praesent Lorem nec ut libero elit. leo